DNS: Dynamic Neuromuscular Stabilization – Niveau A

Niveau A: Vendredi 16-Samedi 17-Dimanche 18 Février 2018 .

La formation se présente en 4 niveaux (A, B, C et D, le niveau D est uniquement présenté à Prague). Les niveaux A, B et C sont présentés chacun en 3 jours soit 18H/ niveau en anglais et traduit en français par Mme Pereira, ostéopathe ayant suivi les formations en DNS A, B et C.

Présentation

Formation : « DNS: Dynamic Neuromuscular Stabilization. »        

NOUVEAUTÉ 2018

Intervenants :

Magdaléna Lepšíková physiothérapeute MPT, praticien certifié Vojta et Bobath, et formatrice en Dynamic Neuromuscular Stabilization à l’École de Réhabilitation de Prague. Parlant très bien anglais, Magdaléna Lepsikova a fait partie de l’équipe des instructeurs de pratique pour plusieurs groupes internationaux des formations DNS du Prafesseur Kolar qui venaient étudier à Prague, en plus de donner des cours sur la méthode DNS en Slovaquie, Slovénie, Allemagne, Danemark, France, the US, et au Japon. En plus de l’approche DNS, elle est un instructeur certifié en médecine manuelle dans la république tchèque.

 Lucia Pereira, diplômée en ostéopathie par l’European School of Osteopathy de Maidstone certifié par l’université du Pays de Galles. Depuis 1999 elle a suivi la formation DNS par l’Ecole de Réhabilitation de Prague, niveaux A, B et C ainsi que les workshop de sport, de pédiatrie et de viscéral, en Agleterre et à Prague.Totalement bilingue anglais/français, Lucia Pereira fera la traduction simultanée du cours donnée par Magdaléna Lepšíková et assistera Madame Lepsikova dans les sessions pratiques.

Présentation de la formation:

Formation susceptible d’être prise en charge par le FIFPL

Le système nerveux établit des programmes qui controlent la locomotion humaine, constituée de la posture et de ses mouvements et déplacements. Ce ‘‘control moteur’’ se met en place largement dans le développement psychomoteur de la première année de vie, phase critique de la maturation cérébrale. C’est pour ça que l’École de Prague met l’accent sur l’aspect neuro-développemental du control moteur du système locomoteur autant pour l’évaluer que pour soulager ses dysfonctions et ses symptômes associés.

L’École de Réhabilitation et de Médecine Manuelle de Prague  a été établie par des neurologues de renom, des géants du mouvement de la Réhabilitation du 20e siècle: les Professeurs Valclav Vojta, Karel Lewit, Vladimir Janda pour ne citer qu’eux.

C’est à partir des principes de neuro-développement et de réhabilitation de ces mentors que Pavel Kolar a organisé la nouvelle génération de protocoles cliniques, conçus pour restaurer et stabiliser la fonction locomotrice tant dans sa posture que dans ses mouvements et déplacements. Cette nouvelle approche constitue le DNS : Dynamic Neuromuscular Stabilization ou en français la stabilisation neuromusculaire dynamique

Le DNS ne peut se résumer à juste une technique, mais plutôt une stratégie globale conçue pour avoir une meilleure compréhension de la fonction de locomotion humaine.

Le concept du DNS se base sur les principes du développement de la psychomotricité et les aspects neurophysiologiques de la maturation du système locomoteur.

C’est en comparant le schéma de stabilisation utilisé par les patients au schéma de stabilisation développemental d’un corps sain que le ‘‘diagnostic – comparaison’’ est établi et le plan de traitement sera de rééduquer corporellement et cérébralement le schéma idéal défini par développement de la psychomotricité.

Le DNS repose sur le système de stabilisation intégré de la colonne vertébrale, incluant les muscles suivant:
  • Les petits inter-segmentaires muscles spinaux (multifidus),
  • Les fléchisseurs profonds du cou,
  • Le diaphragme,
  • La paroi abdominale,
  • Le plancher pelvien.

Ces muscles se co-activent automatiquement juste avant un mouvement déterminé afin d’établir une base de stabilité (mécanisme de “feedforward”).

Ce système de stabilisation de la colonne se fait suivant 4 points :

  1. Chaque mouvement commence par une stabilisation du segment corporel procurant un équilibre efficace et sécurisant à chaque élément participant.
  2. L’activation de ces muscles stabilisateurs pendant un mouvement volontaire se fait de façon automatique, ‘‘subconscient’’ (control sous cortical).
  3. Tous les muscles stabilisateurs travaillent en unité fonctionnelle.
  4. Ils assurent la stabilisation de la colonne et du tronc pendant tous les mouvements phasiques.

Cette fonction de stabilisation est un prérequis à tous les mouvements des extrémités et de la tête. Elle est essentielle à la mise en charge de la colonne vertébrale pour la position assis et debout. Quand cette fonction de stabilisation est insuffisante, c’est la cause fréquente de perturbation du système locomoteur.

En plus de cette base de connaissance et de théorie, le DNS apporte des éléments d’examen, de traitement, d’exercice ainsi qu’une stratégie de vie pour chacun.

Le DNS présente une base critique de tests fonctionnels spécifiques tels que :

  • L’analyse de la qualité de la fonction se stabilisation du tronc
  • L’aide pour trouver le ‘‘point clé’’ de la dysfonction

Le système thérapeutique du DNS repose sur des exercices fonctionnels spécifiques ciblant les muscles de la stabilisation intégrée de la colonne. Le cerveau doit être stimuler et conditionner de façon appropriée pour que cela active de façon automatique le schéma de mouvement optimal nécessaire à la co-activation des muscles stabilisateurs.

La stratégie ultime est d’enseigner au cerveau comment maintenir un control central de stabilisation des mouvements réintroduit par la thérapie. Ceci est obtenu par l’activation/stimulation des muscles stabilisateurs pendant le positionnement du patient dans les positions même de la tout petite psychomotricité.

Durant l’activation/stimulation il y a :

  • Un centrage des articulations de la colonne et les articulations des membres,
  • La colonne s’étire axialement,
  • La pression intra-abdominale est activée,
  • La stabilisation des segments corporels est atteinte.

C’est la fondation des mouvements sains.

Le DNS peut est appliqué à tous patients, de la personne âgée faible à l’athlète de haut niveau, sur des patients avec une hernie discale aigue ou des patients ayant des souffrances neurologiques chroniques.Il apporte également des améliorations aux enfants et aux adolescents.

Une fois que les principes du DNS sont compris et ses méthodes apprises, les cliniciens comprennent que le panel des patients pouvant bénéficier de l’approche DNS est de manière significative élargie par rapport aux anciens standards de la réhabilitation posturale.

Public concerné par la formation:

La formation est ouverte à aux Médecins, Masseurs kinésithérapeutes, ostéopathes, podologue, psychomotricien, ergothérapeutes.

Articles:

DNS_IJSPT_

paper PBATS

NSCA_Coach- Rintala_Czech_Get-Up

Morris_JBMT

Programme des Niveaux A, B et C

Pour chaque niveau un polycopié complet du cours en français vous sera fournis, ainsi qu’une clé usb afin de récupérer des vidéos et diaporamas supplémentaires.

À l’issu de la formation, chaque stagiaire  se verra remettre une attestation de présence à la formation Dynamic Neuromuscular Stabilization et sera enregistré à l’école de réhabilitation.

DNS Niveau A

Les participants auront une compréhension claire des points suivants :

  • Les principes de base de la kinésiologie développementale.
  • Du développement psychomoteur durant la 1er année du bébé : stabilisation de la colonne dans le plan sagittal, du développement psychomoteur de l’acquisition des mouvements phasique scouplés à la rotation du tronc.
  • Les relations entre le développement psychomoteur de la 1ère année et les pathologies du système locomoteur chez l’adulte.
  • Le reflexes consécutifs des programmes neurologiques centraux durant la 1ère année de l’enfant.
  • La stabilisation fonctionnelle de la colonne.
  • Correction d’une respiration stéréotypique mauvaise.
  • Nouvelle terminologie, telle que le centrage fonctionnelle des articulations et décentrage, stabilisation, punctum fixum.
    Avec en plus, discussion de la posture à partir d’un point de vue développementale
  • Les principes les plus importants du reflex locomotion : schémas locomoteurs, stepping en avant, fonction des appuis, zones support/stimulant.
  • Une préparation optimale des participants au niveau suivant: le Niveau B.

DNS Niveau B

Les participants auront une compréhension claire des points suivants :

  • Une compréhension du développement psychomoteur du bébé durant sa première année et des pathologies du système locomoteur chez l’adulte, avec révision et introduction des théories plus avancées.
  • Démonstration sur des bébés: avec capacité de reconnaitre le schéma locomoteur idéal et perturbé, et capacité de déterminer l’âge du développement de l’enfant.
  • Démonstration sur des adultes souffrant de douleurs du système locomoteur: avec une évaluation de leur stabilisation et d’une stratégie de traitement.
  • Analyse et tests de la posture du schéma de stabilisation postural intégré: révision du niveau A et introduction des tests plus avancés.
  • Introduction à la première position.
  • Intégration d’exercices correctifs basés sur les nouveaux tests et positions fonctionnels enseignés par le DNS.
  • Introduction du fonctionnement cortical: image corporelle, qualité de la relaxation, mouvement segmentaire isolé.
  • Fournir une explication de cas cliniques plus complexe pour une meilleure intégration des protocoles avancés du DNS.
  • Pour une préparation optimale des participants au niveau suivant (Niveau C).

DNS Niveau C

Les participants auront une compréhension claire des points suivants :

  • Evaluation avancée avec intégration du système de stabilisation de la colonne, et des stéréotypes respiratoires.
  • Introduction de fonctionnement cortical : avec ses schémas corporels, la qualité de la relaxation, les mouvements segmentaires isolés.
  • Kinésiologie des chaines musculaires impliquées dans les reflexes de la locomotion et du développement du jeune enfant.
  • Auto traitement et techniques avancées
  • Intégration des exercices correctifs basés sur les tests fonctionnels du DNS enseignés et les positions initiales des reflexes de locomotion
  • Explication clinique plus complexe et avancée afin d’intégrer un protocole DNS plus élaboré dans votre propre pratique clinique.
  • Etablir des objectifs individuels en compréhension et compétence pour une préparation optimal pour le prochain niveau de la formation DNS : le Niveau D (à Prague uniquement)
 
Dates et lieu
Niveau A: vendredi 16-samedi 17-dimanche 18 Février 2018

Niveau B: dates à définir en 2018-2019

Niveau C: Dates à définir en 2019

Lieu: à définir à proximité de Lille.

Prix
700 euros dans le cadre d’un autofinancement.

800 euros dans le cadre d’une convention de formation avec un établissement /prise en charge FIFPL

Pour le FIFPL, l’intitulé de la formation est  “DNS: Dynamic Neuromuscular Stabilization niveau A”. Toute demande préalable de prise en charge doit impérativement être saisie en ligne, au plus tard, dans les 10 jours calendaires suivant le 1er jour de formation.
Passé ce délai de 10 jours calendaires, votre demande de prise en charge sera refusée. La prise en charge FIFPL est plafonnée a 250 euros maximum par jour (remboursement sur factures en fin de formation).

Parmis les pièces à joindre au Formulaire de Demande de Prise en Charge :
– Devis de l’Organisme de Formation ou Convention de Stage
– Programme détaillé par jour de formation

Contrat de formation FIFPL 2018 DNS Niveau A

Il vous sera demandé 800 euros à l’inscription.

 

Inscriptions
La formation est ouverte à tous les professionnels de la santé: Médecins, Masseurs kinésithérapeutes, ostéopathes, podologue, psychomotricien, ergothérapeutes, etc..

Minimum 9 participants et maximum 20 participants.
Pour vous inscrire remplissez le formulaire dans l’icône « contact » et réglez la somme de 700 euros par virement bancaire. (dans le cas d’un autofinancement) . Le RIB vous sera envoyé par mail. Précisez « DNS A + votre nom » lors du virement.